logofg

TEMOIGNAGES

Rosita, 68 ans

Femme au foyer (Méteren)

placeholder image

Je m’appelle Rosita, j’ai 68 ans et j’ai souffert depuis plus de 35 ans de divers problèmes cardiaques liés à une malformation de la valve mitrale. En 1998, j’ai été opérée d’une plastie mitrale qui a été parfaitement réussie mais qui n’a pas empêché un AVC en 2012 avec heureusement quasiment pas de séquelles, suite à une thrombolyse réalisée avec beaucoup de célérité.
Toutefois et au fil des ans, j’ai ressenti de plus en plus les effets très désagréables d’une arythmie qui devenaient vraiment insupportables en 2019 (essoufflement, difficulté à monter des escaliers, grande fatigue). Un traitement médicamenteux n’a pas eu d’effet et a très vite été remplacé par un choc électrique externe qui a réussi mais s’est avéré insuffisant ce qui a nécessité une ablation de fibrillation atriale.
Ce terme peut faire peur, mais cette intervention m’a permis de retrouver une vie quasi-normale sans les désagréments de cette arythmie.
Je remercie très sincèrement mon cardiologue de m’avoir proposé, expliqué clairement, et réalisé cette intervention.
C’est important de pouvoir échanger avec son cardiologue et comprendre sa maladie cardiaque. Ayant récemment été informée des actions de « Agir pour le Cœur des Femmes », j’ai vu sur le site internet que des femmes témoignaient pour alerter. Je raconte à mon tour mon histoire de femme cardiaque car cela peut, dès à présent, aider d’autres femmes à Agir pour une prévention efficace !

 

VOIR AUSSI

placeholder

Chantal, 70 ans

Il y a eu un "AVANT" et un "APRES"... Depuis quelques années, je souffrais d'arythmie et malgré un choc électrique et le traitement médicamenteux, les crises n'ont cessé de se multiplier et de durer de plus en plus longtemps. A 68 ans, j'étais alors dans l'impossibilité de [...]

Lire la suite

placeholder

Katherine, 52 ans

Agent immobilier et bikeuse, Paris

Il y environ 6 ans, alors que comme très souvent je vais courir avec ma chienne Puglia, je ressens une douleur dans mon coude gauche, qui au fur et à mesure de ma course, irradie vers mon poignet jusqu’aux extrémités de mes doigts. Cela se manifeste ensuite à chacune de mes courses, dès le [...]

Lire la suite

placeholder

Martine. 61 ans

Médecin de soins primaires (Colmar)

J’ai 61 ans et j’adore les sports extérieurs, la montagne, la nature. Même mon cancer du sein à 30 ans ne m’y a jamais fait renoncer, au contraire, cela a favorisé ma guérison. En 2017, dans un contexte de gros stress chronique familial et professionnel, je ressens soudainement des douleurs [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme