logofg

TEMOIGNAGES
Consultante, Issy-les-Moulineaux

Isabelle, 57 ans

placeholder image

Je lis avec attention vos publications et les posts du Pr Claire Mounier-Vehier. Grâce à vos alertes sur le cœur des femmes, j’ai pu sauver l’une de mes amies. 60 ans, fumeuse, divorcée, avec du stress au travail, elle se plaint régulièrement d'une douleur diffuse dans le dos qui irradie les bras et de maux d'estomac. Un tour aux urgences à l’hôpital le plus proche et on la renvoie chez elle sans électrocardiogramme, ni bilan sanguin... pour une crise d’angoisse. Je sais combien l’hôpital est en souffrance, mais les bras m'en tombent ! Je la supplie et l’aide à trouver un endroit pour faire un bilan cardiaque. Malgré les difficultés, nous y parvenons. Bingo. Bilan anormal. Elle est immédiatement transférée à l’hôpital Percy par le Smur. Le verdict tombe et la cardiologue qui la prend en charge pour une coronarographie constate qu’une artère est obstruée. Merci. Vos posts m’ont appris que les signes de souffrance cardiaque n'étaient pas les mêmes chez les femmes et chez les hommes. Vos écrits et vos alertes dans Agir pour le Cœur des Femmes m'ont sans doute permis de sauver l’une de mes amies. Je vous en suis reconnaissante. Je ne suis pas médecin, ni personnel paramédical. Juste une citoyenne avertie grâce à vous. Il m'a fallu une sacrée force de conviction… mais je n'ai pas lâché !! Je voulais donc juste vous dire que même de loin, vous participez à cette médecine préventive qui manque tant dans notre pays. Alors que les lits d'hôpitaux ferment par manque de personnel médical épuisé, vous redonnez à chacun et chacune la possibilité de se prendre en charge. La prévention est la seule planche de salut ! Spécifiquement pour les femmes, qui oublient que pour aider les autres, il faut d'abord prendre soin de soi. Divorcée, ayant éduquée seule mes 2 grands enfants, aujourd’hui confrontée au statut d'aidante, prise en étau entre toutes ces générations qui ont besoin de moi, je sais de quoi je parle. Vos conseils me sont d'autant plus utiles. Les femmes doivent se prendre en charge. Merci, vos alertes sont primordiales. Merci, tout simplement.

 

VOIR AUSSI

placeholder

Florence, 52 ans

Chargée de communication (Lille)

Autour du 20 avril, de faibles douleurs thoraciques et des radiations dans le bras droit m’amènent à consulter mon médecin généraliste, qui diagnostique de l’arthrose cervicale. Confirmée par une IRM, je reçois donc un traitement d’anti-inflammatoires, accompagné de médicaments pour [...]

Lire la suite

placeholder

Stéphanie, 55 ans

Secrétaire (Nancy)

« Une collègue de bureau m’a agressée verbalement pour un incident qui me paraissait sans importance. J’ai ressenti comme un choc physique, mais je n’y ai pas prêté attention. J’ai eu mal dans la poitrine et dans le bras gauche pendant deux ou trois jours, mais la douleur ne m’a pas [...]

Lire la suite

placeholder

Rosita, 68 ans

Je m’appelle Rosita, j’ai 68 ans et j’ai souffert depuis plus de 35 ans de divers problèmes cardiaques liés à une malformation de la valve mitrale. En 1998, j’ai été opérée d’une plastie mitrale qui a été parfaitement réussie mais qui n’a pas empêché un AVC en 2012 avec [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme