logofg

ACTUALITE

Violence familiale : des situations à haut risque cardio-vasculaire

Ces dernières semaines, les confinements répétées ont mis en lumière la violence faite aux femmes et aux enfants, situations à haut risque d’accident cardio-vasculaire dans l’immédiat ou dans le futur. Agir pour le Cœur des femmes alerte sur les conséquences à court ou long terme de ces situations délétères, avec le Dr Jean-Pierre Houppe, cardiologue expert sur les effets du stress.

placeholder image

Au-delà de la souffrance psychologique et morale, stress, anxiété, dépression, suicide… la violence familiale a de multiples répercussions sur la santé, qui sont moins connues. Elle favorise les maladies cardio-vasculaires, à travers le développement de l’obésité, de l’hypertension artérielle, des états inflammatoires chroniques, d’addictions multiples… La violence familiale fait le lit de la maladie chronique.
Pour « Agir pour le cœur de femmes », Alerter et protéger, c’est informer les femmes sur les effets cardio-vasculaires de la violence familiale. C’est aussi les accompagner en les protégeant. C’est enfin favoriser l’éducation bienveillante et paisible des enfants qui seront les femmes, pour les aider à construire un capital santé solide.

 

VOIR AUSSI

placeholder

Journée mondiale sans tabac 2020

Cette édition 2020 confirme la baisse de la consommation de tabac des français. En 2019, 30,4% des personnes âgées de 18 à 75 ans déclaraient fumer du tabac contre 34,3% en 2014. C’est la première fois depuis les années 2000 qu’une baisse de cette ampleur est constatée. Entre 2018 et [...]

Lire la suite

placeholder

Dépister l’anévrisme de l’aorte abdominale chez les femmes

Jean Pierre Laroche, médecin vasculaire à Avignon et engagé dans la prévention depuis de nombreuses années le rappelle dans son blog Medvasc https://medvasc.info. Il a été à l’origine de l’opération Vesale il y a 4 ou 5 ans, qui a permis de dépister 729 AAA sur 36 500 personnes, soit une [...]

Lire la suite

placeholder

Il était une fois l’anévrysme de l’aorte de la femme

MEDECINE VASCULAIRE

Les femmes sont concernées aussi, car le risque cardio vasculaire est chez les femmes devenu leur première cause de mortalité, et l'anévrisme en fait partie. Mais cet anévrisme peut être dépisté aisément par les ultrasons. Toutes les femmes de 50 ans avec un parent au premier degré [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme