logofg

ACTUALITE
Presse

Tribune-JDD

Pandémie visible, pandémie invisible ou comment sauver la vie de milliers de femmes dans le monde !

placeholder image

La période exceptionnelle que nous vivons remet au cœur de chacun d’entre nous deux priorités : l’Humain avec sa fragilité et ce capital si précieux que représente notre Santé. Le COVID, cette pandémie visible qui nous effraie, nous impose ce temps de réflexion, d’introspection, d’interrogation.

Sachons utiliser ce temps précieux, pour prendre conscience d’une autre pandémie, invisible celle-ci, sournoise, croissante et silencieuse qui surtout ne nous fait pas peur : les maladies cardio-vasculaires chez les femmes, de toutes générations.

Non les maladies cardio-vasculaires ne sont pas le domaine réservé des hommes de plus de 50 ans !

Elles tuent, chaque jour, 200 femmes en France et 25 000 dans le monde.
Elles sont la première cause de mortalité des femmes.
Elles sont responsables de 6 fois plus de décès que le cancer du sein et affectent des femmes de plus en plus jeunes.

Parce que …
Les femmes sont moins bien dépistées que les hommes.
Les femmes ne sont pas suffisamment diagnostiquées, et le plus souvent avec beaucoup de retard ; leur suivi, pourtant primordial, n’est pas assez organisé voir inexistant.
Les femmes ne sont tout simplement pas suffisamment informées.
Leur vie complexe, de professionnelle, de mère, d’épouse les culpabilise de prendre soin de leur santé.


Les facteurs de risque cardio-vasculaires sont pourtant bien connus :   le stress, la vulnérabilité sociale, l’obésité, le tabagisme, l’hypertension … mais nous ignorons que ces risques sont bien plus délétères chez elles que chez les hommes.
Les femmes sont aussi fragilisées, sans le savoir, aux phases clés de leur vie hormonale : contraception, grossesse et ménopause…

Face à cette situation d’urgence, aussi absolue que méconnue, la bonne nouvelle est que 8 accidents cardio-vasculaires sur 10 sont pourtant évitables.

Tous ensemble, nous avons le devoir d’agir sans attendre !

Mais comment ?

Par une Mobilisation massive et collective pour informer face à cette Urgence Sociétale et Médicale.
Par une Prévention Positive associant l’ensemble de la chaine de santé et nos formidables soignants, en capitalisant sur cette intelligence collective exceptionnelle
Par des Parcours de soins accompagnant les femmes dans les phases critiques de leur vie hormonale.
Par une Recherche transversale dédiée autour des spécificités des maladies cardio-vasculaires de la femme.

C’est pourquoi, nous avons décidé d’associer nos expertises médicales, scientifiques, sociétales et économiques pour faire de cette Urgence, une Priorité de Santé et un Engagement unique …

Pour enrayer cette urgence cardio-vasculaire dénoncée par l’OMS comme la plus grande Pandémie mondiale des 20 prochaines années.
Pour faire évoluer notre culture et nos idées reçues, d’une Santé Curative vers une Santé Préventive, Active, Puissante et Citoyenne.
Pour embarquer notre Ecosystème de santé et chacun d’entre nous, de toutes générations, autour de cette alerte rouge.


C’est pourquoi, nous avons décidé de créer le Fonds de Dotation Agir pour le Cœur des Femmes/Women’s CardioVascular Health Care Foundation dont l’ambition est de sauver la vie de 10.000 femmes sur les 5 prochaines années. 

Aujourd’hui, nous devons nous mobiliser pour agir plutôt que subir en devenant, tous, acteurs de notre santé !!!!!

Une tribune du Pr Claire Mounier-Vehier et de Thierry Drilhon
Cofondateurs du Fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes

************************



* Professeur des universités, Cardiologue, Chef du service de Médecine vasculaire et HTA à l’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille, cofondatrice du Fonds de dotation « Agir pour le cœur des femmes / Women’s Cardiovascular Healthcare Foundation », auteure de « Mon combat pour le cœur des femmes, agir avant qu’il ne soit trop tard », aux Editions Marabout

** Dirigeant et Administrateur d’entreprises, Président de la Chambre de Commerce Franco-Britannique, cofondateur du Fonds de dotation « Agir pour le cœur des femmes / Women’s Cardiovascular Healthcare Foundation ».

 

VOIR AUSSI

placeholder

Un témoignage très touchant sur France Bleu

Cette émission m’a permis de rappeler que les hospitalisations pour infarctus des femmes de 45 à 54 ans progressent de 5 % par an, essentiellement liées à l’exposition précoce au tabac, au stress, à la sédentarité, à la précarité, et également aux contraceptions combinées avec [...]

Lire la suite

placeholder

Des médicaments sexistes ?

Erving Zucker et ses collègues de l'Université de Californie à Berkeley ont effectué une recherche dans plus de 5 000 publications et se sont concentrés sur 86 médicaments sur le marché américain administrés aux hommes et aux femmes. À des doses équivalentes, 76 d’entre eux avaient [...]

Lire la suite

placeholder

Les liens intimes entre santé reproductrice et santé cardio-vasculaire chez les femmes

Les événements que vivent les femmes entre la puberté et la ménopause, et qui leur sont spécifiques, sont associés à leur santé cardio-vasculaire : notamment l’âge de survenue des premières règles, l’âge de de survenue de la ménopause, la grossesse et ses complications éventuelles. [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme