logofg

ACTUALITE

Accordez-vous le temps de bouger !

En France, seulement la moitié des femmes sont physiquement actives selon les recommandations de l’OMS. Elles doivent accepter de s’offrir davantage de temps pour s’occuper d’elles et bouger pour entretenir leur forme.

placeholder image

Seulement un peu plus de la moitié (53 %) des femmes en France «atteignent les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique», soit au moins 2h30 par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1h15 d’activité intense, selon une étude publiée le 9 juin 2020 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France. Ces résultats, issus de données recueillies en France métropolitaine entre 2014 et 2016, montrent une amélioration de la proportion d’hommes physiquement actifs par rapport à 2006-2007, mais une chute chez les femmes. Or, l’inactivité physique et la sédentarité sont des facteurs de risque majeurs de maladies chroniques.

La situation est encore moins bonne chez les enfants, avec « seulement la moitié des garçons et un tiers des filles » avec une activité physique suffisante, soit au moins 1h par jour avec une intensité « modérée à forte ». L’écart se creuse encore davantage à l'adolescence, les filles n’étant plus que 15,7% à pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour entre 15 et 17 ans.

On observe que le temps quotidien passé devant les écrans a fortement augmenté ces dernières années, tant chez les adultes que chez les enfants. 80 % des adultes déclarent ainsi passer 3h ou plus par jour devant un écran en dehors de leur activité professionnelle, contre 53 % en 2006-2007, avec une augmentation davantage marquée chez les femmes. Le pourcentage d’enfants passant 2h ou plus devant un écran chaque jour est passé dans le même temps de 66 % à 77 %.

Mesdames, Mesdemoiselles, il va vraiment falloir accepter de trouver le temps de prendre soin de vous, pour vivre plus longtemps en bonne santé !

Et si vous n’avez vraiment pas le temps de faire du sport, il vous reste l’activité physique au quotidien, en développant des réflexes qui vous font bouger : aller au travail à pied, à vélo ou en transports en commun ; rester debout dans les transports ; descendre du bus un arrêt avant pour marcher un peu ; prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur ; téléphoner debout ; placer sa corbeille à papier loin de son bureau ; se garer à 500 m de chez soi…

https://www.santepubliquefrance.fr/blocs-home/bulletin-epidemiologique-hebdomadaire-9-juin-2020-n-15

 

VOIR AUSSI

placeholder

Les femmes sous-représentées dans les essais cliniques

Une analyse de dix ans d’essais cliniques ne montre pas d’amélioration de la prise en compte de la diversité. Pourtant, l’US Food and Drug Administration avait établi dès 1993 des recommandations pour la faire progresser. C’est d’autant plus dommageable qu’il est aujourd’hui reconnu [...]

Lire la suite

placeholder

Tribune-JDD

Presse

La période exceptionnelle que nous vivons remet au cœur de chacun d’entre nous deux priorités : l’Humain avec sa fragilité et ce capital si précieux que représente notre Santé. Le COVID, cette pandémie visible qui nous effraie, nous impose ce temps de réflexion, d’introspection, [...]

Lire la suite

placeholder

Claire Mounier-Vehier invitée de Mélanie Gomez sur Europe 1

Radio

Est-ce une bombe à retardement ? Depuis le début de la crise du coronavirus, les professionnels de santé ont constaté une chute des admissions aux urgences partout en France. "On a une baisse de 60% des hospitalisations", affirme sur Europe 1 la professeure Claire Mounier-Vehier, cheffe de service [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme