logofg

ACTUALITE

Ne vous reposez pas trop sur vos gènes de la longévité pour espérer vivre plus longtemps

placeholder image

Faites plutôt confiance à vos jambes ! L'activité physique joue un rôle plus important que les gènes dans la longévité. C’est la conclusion d'une large analyse menée à l’University of California, San Diego - School of Medicine, publiée dans le Journal of Aging and Physical Activity et qui précise l’influence des facteurs environnementaux et génétiques sur la longévité. https://journals.humankinetics.com/view/journals/japa/aop/article-10.1123-japa.2022-0067/article-10.1123-japa.2022-0067.xml
L’étude a suivi les niveaux d’activité physique de 5 446 femmes âgées de 63 ans et plus, en recensant la mortalité. Elle conclue que même si vos gènes ne vous prédisposent pas à vivre plus longtemps, vous pouvez toujours prolonger votre espérance de vie en adoptant un mode de vie sain, avec la pratique régulière de l'exercice et une réduction de la sédentarité. Inversement, même si vos gènes vous prédisposent à une longue vie, rester physiquement actif reste toujours primordial pour bénéficier de cette longévité.

 
VOIR AUSSI
placeholder

Les liens intimes entre santé reproductrice et santé cardio-vasculaire chez les femmes

Les événements que vivent les femmes entre la puberté et la ménopause, et qui leur sont spécifiques, sont associés à leur santé cardio-vasculaire : notamment l’âge de survenue des premières règles, l’âge de de survenue de la ménopause, la grossesse et ses complications éventuelles. [...]

Lire la suite

placeholder

Règles irrégulières ou espacées, un indicateur de santé à prendre au sérieux!

Le Figaro souligne l'importance pour les femmes de se préoccuper de leur coeur, dans deux articles de sa page Santé. Les femmes qui ont des règles irrégulières ou une absence de règles seront particulièrement attentives, car davantage susceptibles d'être en surpoids, de souffrir [...]

Lire la suite

placeholder

Les bilans de santé réduisent vraiment la mortalité

Une étude publiée dans BMC Medicine démontre que le bilan de santé proposé depuis 2009 au Royaume-Uni aux adultes de 40 à 74 ans réduit le risque de maladies cardio-vasculaires et de décès chez ceux qui en ont bénéficié. « Ce résultat positif est lié à une «détection plus précoce [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme