logofg

ACTUALITE

Ne pas rester trop longtemps assise ou allongée pendant la journée !

Les experts d’Agir pour le cœur des femmes ont analysé pour vous cette étude parue dans la prestigieuse revue américaine Circulation ce 24 novembre 2020 sur les méfaits de la sédentarité chez la femme.

placeholder image

Plus les femmes de 50 à 79 ans sont sédentaires pendant la journée, plus leur risque d’être hospitalisées pour insuffisance cardiaque est élevé. C’est le résultat d’une étude épidémiologique réalisée sur plus de 80 000 femmes ménopausées, d’un âge moyen de 63 ans, qui ont rapporté le temps passé pendant la journée en position assise ou allongée, et le temps passé à bouger. Ces femmes, qui n’avait pas d’insuffisance cardiaque au début de l’étude, ont été suivies pendant une durée moyenne de 9 ans.
Comparativement aux femmes passant moins de 6 heures et demie assise ou allongée pendant la journée, le risque d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque était augmenté de 15% chez les femmes restant assises ou allongées pendant plus de 6 heures et demie (et pendant moins de 9 heures et demie). Lorsque le temps passé assise ou allongée était supérieur à 9 heures et demie pendant la journée, ce risque était augmenté de 42%.
Les mêmes observations étaient faites en se focalisant uniquement sur le temps passé en position assise : comparativement aux femmes restant moins de 4 heures et demi assises pendant la journée, le risque d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque était augmenté de 14% chez les femmes restant assises pendant plus de 4 heures et demie (et pendant moins de 8 heures et demie). Lorsque le temps passé assise était supérieur à 8 heures et demie pendant la journée, ce risque était augmenté de 54%.
Certes, il s’agit d’une étude observationnelle et il n’est donc pas possible d’affirmer avec certitude qu’il existe un lien de cause à effet entre sédentarité et insuffisance cardiaque. Néanmoins, ces résultats sont en accord avec d’autres études montrant que plus on est sédentaire et plus on a de risque de développer un diabète, d’avoir une hypertension artérielle, qui sont aussi eux-mêmes des situations à risque d’insuffisance cardiaque.
Comme disent les américains, « sitting is the new smoking »
Agir pour le cœur des femmes insiste auprès de toutes les femmes sur les méfaits de la sédentarité sur leur santé ! Il faut bouger, se lever, monter les escaliers, rester active ….. Il faut absolument éviter de rester trop longtemps assise ou allongée pendant la journée mais au contraire se lever et bouger toutes les deux heures quand le travail est sédentaire.


https://newsroom.heart.org/news/less-sedentary-time-reduces-heart-failure-risk-for-older-women
Circulation: Heart Failure Journal Report

 
VOIR AUSSI
placeholder

JT de 20h de France 2

Avec Agir pour le Coeur des Femmes et au CHU de Lille, nous constatons chaque jour que des patientes sont victimes d'un retard de prise en charge, car elles n'ont pas osé consulter ces dernières semaines. Il ne faut pas hésiter à consulter ou appeler le 15 dès l'apparition de [...]

Lire la suite

placeholder

Les artères des femmes particulièrement sensibles au stress

Le Pr Claire Mounier-Vehier était l’invitée de la matinale de RTL, pour inciter les femmes à prendre soin de leur coeur et de leurs artères en cette période de déconfinement, où elles sont fortement soumises au stress. En cause : le télétravail, les enfants à gérer et aussi la peur de [...]

Lire la suite

placeholder

L’effet positif du bénévolat sur la santé

Une étude publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine par une équipe de psychologues de Harvard montre que 2 heures de bénévolat par semaine sont associées chez des adultes de 50 ans et plus à une réduction considérable du risque de perte d’autonomie et de décès. Elles [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme