logofg

TEMOIGNAGES
Cauro (Corse)

Mariange, 90 ans

placeholder image

J’ai de l’hypertension et du diabète depuis longtemps, pourtant je prends tous les médicaments que l’on me donne mais ça ne va pas. Plusieurs fois dans l’année, 3 ou 4 fois, j’ai dû aller aux urgences, car j’étais très essoufflée avec de l’eau dans les poumons et ma tension à 20 ou 22. Je ne suis restée qu’une journée avec une perfusion, mais mes prises de sang sont de plus en plus mauvaises pour le cœur et le rein.
Je connais bien un docteur qui est de notre village, « Dieu le bénisse », il est à l’hôpital à Marseille et ma fille lui parle de mon cas. Il me fait passer un doppler pour les reins : une artère est complètement bouchée et l’autre presque aussi. Mon médecin m’envoie voir un spécialiste des reins qui me parle de dialyse pour bientôt. Ça non… « mi ni moru » (Note du traducteur : littéralement « Je me meurs »). Une personne du village descend à l’hôpital 3 fois par semaine : ce n’est pas une vie.
Ce médecin me fait venir à Marseille pour une opération. Je suis restée à l’hôpital de la Timone seulement 3 jours et l’opération a duré 2 heures sans anesthésie générale pour dilater cette artère, car c’est un très bon chirurgien.
Je suis rentrée et depuis, je ne suis plus hospitalisée, avec ma tension qui est à 14 sur mon appareil, je n’ai plus les chevilles très enflées et mes analyses sont beaucoup mieux, même pour le diabète. Pour l’artère, maintenant sur l’échographie tout est bon avec le sang qui circule très bien.
Cela m’est arrivé il y a maintenant 3 ans… Je pensais qu’à mon âge, 86 ans, on ne pouvait plus être opérée. Il y a eu beaucoup de progrès dans ces grands hôpitaux. Merci à tous.

 

VOIR AUSSI

placeholder

Carole, 46 ans

Marseille, enseignante

Souvent fatiguée dès le réveil, j'ai consulté à plusieurs reprises différents médecins qui m'ont traitée pour de l'angoisse et du stress. J'étais étonnée car je n'avais aucune raison de stresser, mais les médecins étaient unanimes alors j'ai arrêté de me [...]

Lire la suite

placeholder

Sabine, 39 ans

Medecin, Rouen

Je prenais la pilule oestroprogestative, depuis mes 16 ans pour de l'acné, que j'ai continué à m'auto prescrire. Je n’avais pas le temps de voir une gynécologue, ayant trop de travail et les enfants à gérer. Je n’avais pas d’antécédents particuliers, en dehors d 'une [...]

Lire la suite

placeholder

Nathalie, 53 ans

Professeure des écoles (Armentières)

Dimanche 18 octobre 2020….Il est 17h40. Il est temps de prendre la route pour aller chercher ma fille, Léa en Belgique. Ce matin, je me suis levée avec un mal-être inexplicable, une sensation de fièvre élevée alors que la température est correcte. Ce mal de tête qui me martèle depuis [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme