logofg

TEMOIGNAGES
Consultante, Issy-les-Moulineaux

Isabelle, 57 ans

placeholder image

Je lis avec attention vos publications et les posts du Pr Claire Mounier-Vehier. Grâce à vos alertes sur le cœur des femmes, j’ai pu sauver l’une de mes amies. 60 ans, fumeuse, divorcée, avec du stress au travail, elle se plaint régulièrement d'une douleur diffuse dans le dos qui irradie les bras et de maux d'estomac. Un tour aux urgences à l’hôpital le plus proche et on la renvoie chez elle sans électrocardiogramme, ni bilan sanguin... pour une crise d’angoisse. Je sais combien l’hôpital est en souffrance, mais les bras m'en tombent ! Je la supplie et l’aide à trouver un endroit pour faire un bilan cardiaque. Malgré les difficultés, nous y parvenons. Bingo. Bilan anormal. Elle est immédiatement transférée à l’hôpital Percy par le Smur. Le verdict tombe et la cardiologue qui la prend en charge pour une coronarographie constate qu’une artère est obstruée. Merci. Vos posts m’ont appris que les signes de souffrance cardiaque n'étaient pas les mêmes chez les femmes et chez les hommes. Vos écrits et vos alertes dans Agir pour le Cœur des Femmes m'ont sans doute permis de sauver l’une de mes amies. Je vous en suis reconnaissante. Je ne suis pas médecin, ni personnel paramédical. Juste une citoyenne avertie grâce à vous. Il m'a fallu une sacrée force de conviction… mais je n'ai pas lâché !! Je voulais donc juste vous dire que même de loin, vous participez à cette médecine préventive qui manque tant dans notre pays. Alors que les lits d'hôpitaux ferment par manque de personnel médical épuisé, vous redonnez à chacun et chacune la possibilité de se prendre en charge. La prévention est la seule planche de salut ! Spécifiquement pour les femmes, qui oublient que pour aider les autres, il faut d'abord prendre soin de soi. Divorcée, ayant éduquée seule mes 2 grands enfants, aujourd’hui confrontée au statut d'aidante, prise en étau entre toutes ces générations qui ont besoin de moi, je sais de quoi je parle. Vos conseils me sont d'autant plus utiles. Les femmes doivent se prendre en charge. Merci, vos alertes sont primordiales. Merci, tout simplement.

 

VOIR AUSSI

placeholder

Amandine, 34 ans

Couturière créative, Mouscron

Je suis l’heureuse maman d’Eléa, 8 mois, notre petit miracle médical arrivé naturellement après 4 ans d’échec en Procréation Médicalement Assistée et plusieurs Fécondations in vitro ayant échoué. Je ne bois pas, je fume un peu, une petite dizaine de cigarettes par jour, j’ai eu la [...]

Lire la suite

placeholder

Nathalie, 53 ans

Professeure des écoles (Armentières)

Dimanche 18 octobre 2020….Il est 17h40. Il est temps de prendre la route pour aller chercher ma fille, Léa en Belgique. Ce matin, je me suis levée avec un mal-être inexplicable, une sensation de fièvre élevée alors que la température est correcte. Ce mal de tête qui me martèle depuis [...]

Lire la suite

placeholder

Hélène 26 ans

Interne en médecine (Lille)

Je suis interne de 5e semestre et me destine à la médecine d’urgence. Un événement que j’ai vécu récemment lors d’une garde aux urgences m’a incitée à faire ma thèse sur le syndrome coronarien chez les femmes. Depuis plusieurs années, cette pathologie n’a cessé de croître chez [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme