logofg

ANTICIPER
Activité physique

Bouger pour un coeur en forme

Inactivité physique et sédentarité gagnent du terrain, en particulier chez les femmes, qui négligent de s’offrir du temps pour prendre soin d’elles.
Pourtant, bouger régulièrement est le meilleur médicament

placeholder image

Il n’y a plus aucun doute aujourd’hui sur l’importance de l’activité physique pour rester en bonne santé le plus longtemps possible et éviter les maladies cardio-vasculaires. Il est même reconnu de manière unanime qu’elle est le meilleur médicament, avec de nombreux effets bénéfiques : anti-douleur, renforcement de l’immunité, prévention de la dépression, libération d’hormones du bien-être, stimulation de la mémoire, développement des capacités cardio-vasculaires, consolidation du squelette, régulation de l’hypertension artérielle, réduction des risques de diabète, protection contre le cancer, amélioration du sommeil : un vrai « sportimédicament »…

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande aux adultes de 18 à 64 ans de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine (30 min/jour, 5 fois par semaine) ou 75 minutes d’intensité soutenue (15 min/jour, 5 fois/semaine), et deux séances par semaine de renforcement musculaire. On peut parler d’activité d’intensité modérée lorsqu’on reste capable d’avoir une conversation pendant l’effort.

Etre actif physiquement ne doit pas faire oublier les méfaits de la sédentarité. Être sédentaire, c’est rester assis au moins sept heures par jour en moyenne. Pour en minimiser les effets négatifs, il faut se lever et bouger pendant quelques minutes au moins une fois toutes les deux heures.

Le constat est interpellant aujourd’hui : l’activité physique a tendance à diminuer chez les femmes ! En France en 2015, seulement 52,6 % des femmes adultes ont atteint le niveau d’activité physique recommandé par l’OMS, alors qu’elles étaient 62,5 % en 2006. La baisse est particulièrement importante chez les femmes de 40-54 ans, alors que chez les hommes, la part d’adultes physiquement actifs est passée dans le même temps de 63,9 % à 70,4 %. Les femmes et les hommes passent aujourd’hui en moyenne 6 heures 35 minutes par jour dans des activités sédentaires. Sur la même période, le temps chaque jour devant un écran en dehors des heures de travail a fortement progressé chez les femmes : de 4,7 à 5,4 heures/jour en 2015 contre 2,7 à 3,3 heures en 2006. 22 % des femmes cumulent inactivité physique et sédentarité, contre 17 % des hommes. (Etude Esteban Santé Publique France 2017)

Bouger, ce n’est pas seulement faire du sport, c’est aussi utiliser chaque moment disponible de la journée pour mettre son corps en mouvement : aller à au travail à pied, à vélo ou en transports en commun ; rester debout dans les transports ; descendre du bus un arrêt avant pour marcher un peu ; prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur ; téléphoner debout ; placer sa corbeille à papier loin de son bureau ; se garer à 500 m de chez soi…

Objectif: retrouver le réflexe de bouger au lieu d’avoir le réflexe de s’asseoir.

 

VOIR AUSSI

placeholder

L’hypertension artérielle, un tueur silencieux

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle, c’est une pression du sang en permanence trop forte dans les artères. Elle fatigue le cœur et abime gravement les parois des artères, ce qui provoque des accidents cardio-vasculaires. L’hypertension multiplie fortement les risques d’accident vasculaire [...]

Lire la suite

placeholder

Le stress, une bombe à retardement

Stress

Les femmes ont de nombreux récepteurs aux hormones du stress, les catécholamines, au niveau de leurs artères et de leur muscle cardiaque. Leurs artères coronaires (les artères du cœur) sont également plus fines que celles des hommes. Tout cela les rend plus vulnérables aux spasmes artériels [...]

Lire la suite

placeholder

Le cholestérol, un ennemi à prendre au sérieux

Cholestérol

Graisse naturelle indispensable, le cholestérol est un constituant de la paroi de nos cellules. Il entre également dans la composition de nombreuses hormones. Il est au trois-quarts produit par le foie, le reste provenant de l'alimentation. Il se trouve dans les produits d'origine animale [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme