logofg

ANTICIPER
Pneumologie

Sommeil et ménopause : prendre soin de son sommeil pour protéger son cœur et ses artères !

Prendre soin de son cœur quand on est une femme, c’est aussi prendre soin de son sommeil, en particulier quand survient la ménopause.
Le Dr Catherine Lamblin, pneumologue et ambassadrice d’Agir pour le Cœur des Femmes vous donne des conseils essentiels pour dépister et prendre en charge les troubles du sommeil, plus fréquents à cette phase clé hormonale de la vie d’une femme.

placeholder image

Il est désormais démontré qu’un sommeil de trop courte durée ou de mauvaise qualité est un facteur de risque cardio-vasculaire majeur, en particulier d’hypertension artérielle (c’est à dire une pression artérielle >ou = 140/90 mm Hg en consultation /> ou + 135/85 mm Hg en automesure tensionnelle).
La ménopause est l’étape la plus fréquemment associée à des troubles du sommeil durables chez la femme, impactant au quotidien sa qualité de vie mais aussi sa santé cardio-vasculaire. Environ 1 femme sur 2 est concernée par ces troubles du sommeil autour de la ménopause.
S’il est banal de rapporter des bouffées vaso-motrices à la ménopause, celles-ci affectent réellement la qualité du sommeil en provoquant des réveils répétés au cours de la nuit. Les apnées du sommeil, le syndrome de jambes sans repos et les phénomènes d’insomnie voient leur fréquence augmenter de façon très importante autour de la ménopause. Les hormones féminines jouent en effet un rôle protecteur notamment sur le syndrome d’apnées du sommeil, du fait de leur action stimulante sur la ventilation nocturne et sur le tonus des muscles pharyngés. Lorsque survient la ménopause et le déclin hormonal qui lui est associé, la fréquence du syndrome d’apnées du sommeil augmente de façon majeure.
Agir pour le cœur des femmes renforce les partenariats synergiques entre médecins de différentes spécialités afin d’être à l’écoute et détecter les troubles du sommeil de la femme autour de la ménopause. Des solutions simples et efficaces existent pour prendre en charge ces troubles du sommeil. N’oublions pas d’insister sur l’hygiène de vie préventive qui est efficace aussi sur ces troubles du sommeil avec une alimentation équilibrée riches en fibres, pauvre en sel, avec une consommation d’alcool réduite ; une activité physique régulière d’au moins 30 minutes par jour ; le sevrage tabagique et si mauvaise nuit, la pratique d’une sieste courte de 20 minutes réparatrice de ces dettes de sommeil.
En cas de trouble du sommeil, parlez-en à votre médecin qui saura vous conseiller.
1 référence
Sleep in Women Across the Life Span. Martino F Pengo , Christine H Won, Ghada Bourjeily . DOI: https://doi.org/10.1016/j.chest.2018.04.005

 
VOIR AUSSI
placeholder

L’hypercholestérolémie familiale : une des maladies génétiques les plus fréquentes en France !

MEDECINE VASCULAIRE

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie familiale ? L’hypercholestérolémie familiale est une maladie génétique autosomique dominante, c’est-à-dire qu’un sujet malade a une chance sur deux de transmettre la maladie à son enfant. En effet, pour chaque gène, nous héritons d’un allèle [...]

Lire la suite

placeholder

L’ARTÉRITE : UNE AFFAIRE DE FEMMES ?

MEDECINE VASCULAIRE

L’Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs (AOMI) parfois appelée « artérite » correspond à une d’obstruction des artères des jambes par des plaques d’athérome le plus souvent. L’AOMI est sous-diagnostiquée et sous traitée, notamment chez la femme, avec seulement un patient [...]

Lire la suite

placeholder

Infertilité et risque de maladies cardio-vasculaires : y penser dans l’ensemble des facteurs de risque

Gynécologie

Les maladies cardiovasculaires comportent des facteurs de risque différents chez les hommes et chez les femmes. Ainsi de plus en plus de travaux scientifiques analysent spécifiquement les influences des facteurs reproductifs et les antécédents obstétricaux des femmes. Si ces derniers (désordres [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme