logofg

ACTUALITE

Le coeur et le cerveau sont intimement liés

Lors d’un tako-tsubo, syndrome du cœur brisé, le cerveau n’est plus capable de réguler le stress, sous le coup de l’émotion.

placeholder image

Le cœur est figé, comme paralysé. Top Santé revient sur le tako-tsubo. Cette insuffisance cardiaque aigüe peut survenir lors d’une émotion forte : dispute, rupture, intervention chirurgicale, annonce d’un décès… Si l’on agit vite, elle est réversible après une hospitalisation, un traitement et une rééducation. Les récidives restent rares. Dans neuf cas sur dix, le tako-tsubo survient à une femme, la plupart du temps après la ménopause. Mais nous voyons arriver de plus en plus de patientes de moins de 50 ans, suractives, qui veulent guérir tout le monde et qui ont tendance à s’oublier elles-mêmes. Elles écoutent généralement les problèmes des autres, sans parler des leurs, devenant des éponges à stress… Comment prévenir le tako-tsubo ? Avant tout en respectant une bonne hygiène de vie : marcher au moins 30 minutes par jour, bien dormir, ne pas hésiter à faire des siestes flash, diminuer la consommation de tabac, d’alcool et d’écrans, gérer son stress avec du yoga et des exercices de cohérence cardiaque…

 

VOIR AUSSI

placeholder

Un gros succès pour les Enchères du Coeur des Femmes

Les 150 lots étaient offerts par des personnalités du monde de l’art, du spectacle ou du sport, ainsi que par de grands domaines viticoles, des hôtels et des maisons de luxe. Merci à tous les acteurs de cette vente, qui se sont mobilisés pour donner, organiser, acheter, soutenir, relayer... Ils [...]

Lire la suite

placeholder

L’importance de la cardio-obstétrique

Elle offre une approche d'équipe de la gestion des maladies cardio-vasculaires pendant la grossesse, comme nous la pratiquons au CHU de Lille dans le cadre de notre parcours Cœur Artères Femmes. Il associe cardiologues, obstétriciens, gynécologues, médecins généralistes et professionnels [...]

Lire la suite

placeholder

Alerter, Anticiper, Agir pour sauver des vies

En France, ce sont 200 femmes qui meurent chaque jour de maladie cardiovasculaire sous toutes leurs formes et 25 000 par jour dans le monde, avec des retards de prise en charge essentiellement dus au fait d’une méconnaissance de la réalité. Les causes de mortalité en France sont bien [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme