logofg

TEMOIGNAGES
Infirmière retraitée, Bezons

Angélina, 63 ans

placeholder image

« Le contexte familial m’a amené à avoir un suivi cardiologique à titre préventif. En effet, à l’âge de 46 ans mon père a fait un AVC, suivi d’une démence artériopathique, il est décédé depuis. Ma mère aurait dû avoir un triple pontage et souffrait de la maladie d’Alzheimer. Malheureusement, elle est décédée avant d’avoir eu son intervention. Mon frère ainé, très sportif, a subi un triple pontage coronarien (opération à cœur ouvert). Mon deuxième frère a eu deux accidents ischémiques (AIT), et avait de plus en plus de mal à marcher. On lui a posé sept stents.

Il me semblait donc normal de faire un dépistage, même si je ne présentais absolument aucun symptôme. Je me sentais donc plutôt confiante et tranquille car, contrairement au reste de la famille, j’avais un mode de vie sain et une alimentation équilibrée.

Mon cardiologue m’a fait faire un bilan complet. La coronarographie a révélé que mes coronaires étaient obstruées à plus de 70 % et que j’étais donc à haut risque.
Dans les deux semaines qui ont suivi, on m’a posé trois stents. Là, j’ai eu peur.
Peur rétrospectivement de ce qui aurait pu m’arriver.

Mon cardiologue m’a expliqué que c’était génétique, d’où l’importance d’un bon suivi. Donc, il ne faut pas attendre de présenter des symptômes pour agir, après ce sera peut-être trop tard. »

 
VOIR AUSSI
placeholder

Charlotte, 26 ans

étudiante (Paris)

« C’était à l’aéroport de Roissy, à l’arrivée d’un vol long courrier. Dans l’interminable file d’attente des douanes, je ne parviens plus à bouger ma jambe gauche. Elle me semble horriblement lourde et douloureuse. C’est plus que des fourmis. J’ai pourtant bu beaucoup d’eau et [...]

Lire la suite

placeholder

Brigitte, 62 ans

Expert-comptable (La Rochelle)

Je suis une adepte de la course à pied, 2-3 footings cool par semaine, et des randonnées en montagne. Il y a 2 ans, en début de footing, une violente douleur accompagnée de nausées au niveau du sternum, m’oblige à m’arrêter. Le souffle coupé, je ne peux plus parler, mon côté gauche se [...]

Lire la suite

placeholder

Evelyne, 68 ans

Médecin Pédiatre, Carry-le-Rouet

Depuis de longues années, mon travail et mon investissement professionnel pour les enfants et leurs familles étaient passionnants certes mais extrêmes. L’épuisement se cachait derrière une énergie et une hyperactivité excessives, accentué par la dégradation de la profession médicale. Il [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme