logofg

TEMOIGNAGES
Community manager (Lyon)

Juliette, 35 ans

placeholder image

J’ai vécu une période de stress très intense lorsque j’ai perdu mon petit garçon à six mois de grossesse. C’était ma seconde grossesse en moins de deux ans, j’étais épuisée et j’ai eu beaucoup de mal à accepter ce deuil. Quelques semaines plus tard, j’ai eu des symptômes digestifs pendant plusieurs jours, avec une gêne gastrique et des nausées. J’étais en train de faire du vélo, lorsque j’ai ressenti une fatigue très intense. En revenant à la maison, j’ai eu de très fortes douleurs dans la poitrine. Mon mari m’a emmenée aux urgences. J’étais en train de faire un infarctus du myocarde. Une de mes artères coronaires était en train de se déchirer. Les médecins m’ont parlé de dissection d’une grosse artère du coeur, une forme typique m’ont-ils dit d’infarctus de la jeune femme. J’ai heureusement pu être sauvée grâce à l’intervention en urgence des équipes médicales. A ma sortie de l’hôpital, j’ai suivi des séances de rééducation cardio-vasculaire, qui m’ont fait beaucoup de bien. J’ai changé de contraception. Je devais reprendre mon travail à mi-temps, mais les démarches ont été stoppées avec le coronavirus. Depuis, je reste très stressée et je repousse toute activité physique, de peur que l’infarctus ne revienne. Je culpabilise de me sentir anxieuse, même si mon état médical s’est stabilisé. Je ferai du yoga dès que possible et j’ai commencé des séances de sophrologie.

 

VOIR AUSSI

placeholder

Françoise, Antony

Gestionnaire, 52 ans

Au printemps 2016, j’ai 48 ans. J’ai régulièrement mal au dos, mais rien de visible à la radio. Mon médecin me dit de travailler un peu plus debout, de changer peut-être de matelas et de me reposer, avoir moins de stress. Je passe mes vacances d’été en Auvergne avec des randonnées. Je [...]

Lire la suite

placeholder

Mariange, 90 ans

Cauro (Corse)

J’ai de l’hypertension et du diabète depuis longtemps, pourtant je prends tous les médicaments que l’on me donne mais ça ne va pas. Plusieurs fois dans l’année, 3 ou 4 fois, j’ai dû aller aux urgences, car j’étais très essoufflée avec de l’eau dans les poumons et ma tension à 20 [...]

Lire la suite

placeholder

Nathalie, 53 ans

Professeure des écoles (Armentières)

Dimanche 18 octobre 2020….Il est 17h40. Il est temps de prendre la route pour aller chercher ma fille, Léa en Belgique. Ce matin, je me suis levée avec un mal-être inexplicable, une sensation de fièvre élevée alors que la température est correcte. Ce mal de tête qui me martèle depuis [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme