logofg

FONDS DE DOTATION
Publications

Consensus d’experts : HTA, HORMONES ET FEMME

Un Consensus d’Experts de la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA*) a été publié pour optimiser la prise en charge du risque cardio-vasculaire des femmes.

placeholder image

Un Consensus d’Experts de la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA*) a été publié pour optimiser la prise en charge du risque cardio-vasculaire des femmes.

(*SFHTA, filiale de la Société Française de Cardiologie) avec le partenariat du Collège des Enseignants de Gynécologie Médicale (CEGM), du Collège des Enseignants de Médecine Vasculaire (CEMV), de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM), du Groupe d’Étude sur la Ménopause et le vieillissement Hormonal (GEMVI), de la Société Française d’Endocrinologie (SFE), de la Société française de Médecine Vasculaire (SFMV), la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT).
La Société Française d’Hypertension Artérielle a établi un partenariat avec le fond de dotation Agir pour le Cœur des Femmes pour alerter les femmes hypertendues, aux trois phases clés de leur vie hormonale. Dans l’application concrète du partenariat, le consensus d’experts HTA, Hormone et Femmes est accessible dans la rubrique « fonds de dotation/publication » pour anticiper et agir concrètement avec un meilleur dépistage, une optimisation des traitements cardio-gynécologiques et un suivi coordonné de ces femmes à risque.
Ce groupe d’experts, pluridisciplinaire, a ainsi travaillé sur le risque cardio-vasculaire de la femme hypertendue aux deux périodes hormonales : la contraception et la ménopause. Ils ont proposé une nouvelle stratification féminine du risque cardio-vasculaire afin d’aider le praticien dans ses prises en charge, en particulier lors de la prescription des traitements hormonaux. Les spécificités féminines de l’HTA ont été analysées tant sur le plan de l’enquête étiologique que sur les particularités thérapeutiques. Les données de la littérature concernant la contraception et le traitement hormonal ont été analysées. Les experts ont souligné aussi la nécessité de mettre en place des parcours coordonnés pour ces femmes à risque, associant le médecin traitant comme coordonnateur des soins, le cardiologue l’hypertensiologue, le gynécologue, le pharmacien et le médecin du travail. Ce consensus, constitué de 15 recommandations est destiné aux professionnels de santé et aux femmes.

TELECHARGER LA PUBLICATION

 

VOIR AUSSI

placeholder

Un fonds de dotation consacré au cœur des femmes

Organisation

Il n’est pas tolérable que les maladies cardio-vasculaires continuent à être le symbole de l’inégalité entre les femmes et les hommes dans le domaine de la santé. Elles tuent chaque jour 200 femmes en France, avec des retards de prise en charge essentiellement dus au fait d’une [...]

Lire la suite

placeholder

Mon combat pour le cœur des femmes

Publications

Ce livre, c’est l’histoire d’une prise de conscience et d’une mobilisation collective contre les maladies cardio-vasculaires chez les femmes… Doit-on encore mourir à 45 ans d’un infarctus non diagnostiqué ? Le retard de prise en charge pour les femmes est-il acceptable ? Est-il [...]

Lire la suite

placeholder

Les Missions du Fond de dotation Agir pour le cœur des femmes

Nos missions

Alerter et mobiliser toutes les énergies pour l'éducation des femmes sur leur santé cardio-vasculaire à toutes les « phases clés » de leur vie hormonale : contraception, grossesse et péri-ménopause. Accélérer la prévention active en donnant accès à toutes les femmes au dépistage [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme