logofg

FONDS DE DOTATION
Publications

HTA ET GROSSESSE

Consensus d’Experts de la Société Française d’HTA, filiale de la société Française de Cardiologie, en partenariat avec le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français

placeholder image

La survenue d’une hypertension lors de la grossesse, même s’il s’agit d’une pathologie fréquente (une grossesse sur 10 en moyenne), perturbe encore l’organisation des soins. Il n’y pas de parcours de soins formalisé en France où le rôle de chaque professionnel de santé impliqué est bien précisé, en tenant compte aussi du terme de la grossesse. Cela explique que les décisions soient parfois prises avec retard. En pratique, les prises en charge seront différentes selon que la femme est déjà connue hypertendue, qu’il s’agisse d’une nouvelle grossesse avec des antécédents vasculaires gestationnels ou qu’il s’agisse d’une jeune femme primipare jusqu’alors normotendue. Les questions des praticiens sont récurrentes sur les modalités du traitement anti hypertenseur pendant la grossesse, la cible tensionnelle, la place des mesures ambulatoires, les modalités de suivi, la prescription de l’aspirine, la gestion du post-partum (allaitement, contraception, bilan à prévoir). De plus, le lien entre pré-éclampsie et devenir cardio-vasculaire reste peu pris en compte dans le suivi à distance de ces femmes à risque. La recherche des antécédents obstétricaux doit désormais faire partie de l‘interrogatoire usuel de toute femme à risque. La gravité potentielle des HTA gravidiques, pour la mère et pour l’enfant, le risque de récidive sur une grossesse ultérieure, ainsi que le risque pour la mère de développer à distance une hypertension artérielle chronique ou une autre complication cardio-vasculaire nous incitent à uniformiser nos pratiques médicales.
Dans cet objectif, la Société Française d’Hypertension Artérielle et le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français ont élaboré 22 recommandations pour aider les professionnels à améliorer la prise en charge des HTA de la grossesse. Les messages sont clairs, simples et pratiques. Ils concernent à la fois le diagnostic, les traitements, la pré-éclampsie et le post-partum avec des innovations de soins comme le carnet de suivi, la consultation d’information et d’annonce après l’accouchement et la consultation pré-conceptionnelle. L’idée forte de ce consensus est d’accompagner tous les professionnels de santé impliqués dans le parcours de soins de la grossesse tout en étant aussi compréhensible pour le grand public.

La Société Française d’Hypertension Artérielle a établi un partenariat avec le fond de dotation Agir pour le Cœur des Femmes pour optimiser la prévention cardio-vasculaire des femmes à cette période clé de leur vie hormonale, la grossesse. Ce consensus HTA et grossesse permet d’alerter, d’anticiper et d’agir en donnant des recommandations pratiques et insiste sur l’importance des consultations pré conceptionnelles et du post partum, y compris à distance de l’accouchement mais aussi durant tout le suivi de ces grossesses à risque.
La publication du Consensus « HTA et grossesse » sur le site d’Agir pour le Cœur des Femmes (rubrique Fond de dotation/publication) doit permet d’augmenter encore la visibilité du consensus et son utilisation par tous les professionnels de santé mais aussi par les femmes elles-mêmes.

TELECHARGER LA PUBLICATION

 

VOIR AUSSI

placeholder

Vaccination contre la Covid-19 et risque de thrombose

professionnels-de-sante

La phlébite, ou thrombose veineuse profonde, est la formation d’un caillot sanguin dans une veine, essentiellement des membres inférieurs. Lorsqu’un fragment de ce caillot se détache, il peut migrer vers les poumons et être à l’origine d’une embolie pulmonaire. Le risque de phlébite et [...]

Lire la suite

placeholder

Le surpoids, c’est dans la tête ou dans l’assiette ?

Publications

Les livres sur le poids abondent. Mais celui-là vous touchera car il explique et déculpabilise grâce à un tour d’horizon de tous les facteurs impliqués dans le surpoids. Bien au-delà de l’alimentation, les facteurs psychologiques, l’hérédité, le microbiote. Surtout, il donne des [...]

Lire la suite

placeholder

Les maladies cardio-vasculaires, 1ère cause de mort maternelle : il est urgent d’agir !

professionnels-de-sante

On estime à 150 000 le nombre de femmes porteuses d’une maladie cardio-vasculaire en âge de procréer en France. Ces patientes ont un risque multiplié par 15 de complications pour leur enfant et par 100 de mortalité pour elles-mêmes, si elles ne sont pas correctement prises en charge. La [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme