logofg

COMMUNIQUE

Le bus du Coeur des femmes reprend la route pour 6 nouvelles étapes : La plus vaste opération de prévention cardio-vasculaire en france

Après 9 villes parcourues entre mars et juin derniers, le Bus du Cœur des Femmes se rendra dans 6 villes supplémentaires d’ici fin 2022 : Le Havre, Lille, Marseille, Paris, La Baule et Bobigny. Ce dispositif itinérant et gratuit, le plus important jamais réalisé et destiné en priorité aux femmes en situation de vulnérabilité, a permis de dépister plus de 3 000 femmes depuis son lancement il y a un an. Les résultats édifiants d’une étude réalisée auprès des premières femmes accueillies dans le Bus démontrent la nécessité de ce type d’action, symbolique d’une médecine humaine.

placeholder image

Après 9 villes parcourues entre mars et juin derniers, le Bus du Cœur des Femmes se rendra dans 6 villes supplémentaires d’ici fin 2022 : Le Havre, Lille, Marseille, Paris, La Baule et Bobigny. Ce dispositif itinérant et gratuit, le plus important jamais réalisé et destiné en priorité aux femmes en situation de vulnérabilité, a permis de dépister plus de 3 000 femmes depuis son lancement il y a un an. Les résultats édifiants d’une étude réalisée auprès des premières femmes accueillies dans le Bus démontrent la nécessité de ce type d’action, symbolique d’une médecine humaine.

I. L’URGENCE D’AGIR POUR LE CŒUR DES FEMMES

En France, les maladies cardio-vasculaires restent la 1ère cause de mortalité des femmes (26% devant le cancer 25%) avec 76 000 décès par an. Pourtant, dans 8 cas sur 10, l’accident cardio-vasculaire est évitable par un repérage des situations à risque et une prise en charge adaptée (1). C’est une maladie de l’environnement et ce sont les femmes en situation de vulnérabilité qui sont les plus touchées (2). Le confinement prolongé de ces deux dernières années les a un peu plus éloignées aussi de la surveillance gynécologique (3).

Pour agir concrètement et localement dans les territoires, le Bus du Cœur des Femmes propose depuis 1 an un dépistage cardiovasculaire, métabolique et gynécologique aux femmes en situation de vulnérabilité (score Epice Simplifié). L’étude* réalisée à partir des données collectées dans les 5 premières villes-étapes fin 2021 sont alarmants et soulignent la nécessité de poursuivre et d’accélérer rapidement cette action :

- 90% des participantes cumulent au moins 2 facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques ;
- 73% ont une obésité abdominale (avec un périmètre abdominal supérieur ou égal à 88 cm) ;
- 67% déclarent être stressées et 26% ont un syndrome dépressif, (stress et dépression ont des facteurs de risque majeurs de l’accident cardio-vasculaire) ;
- 43% ont de l’hypertension artérielle (HTA) avec une pression artérielle supérieure ou égale à 140/90 mm Hg. Une sur cinq a des chiffres élevés de grade 2 ou 3, et plus d’une sur trois ne se savait pas hypertendue avant le dépistage ;
- 43% cumulent au moins 2 facteurs de risque gynéco-obstétricaux et au moins 2 facteurs de risque cardio-vasculaire et métabolique ;
- Parmi les jeunes femmes ayant une contraception avec oestrogène de synthèse, 76% ont au moins une contre-indication à leur prescription (âge > 35 ans, IMC > 30 kg/m², tabagisme actif). Rappelons que la contraception ne doit pas tuer mais bien protéger de la grossesse non désirée (3).

* Etude menée en partenariat avec la direction de la recherche et de l’innovation du CHU de Lille, auprès de 1 065 femmes de 15 à 90 ans (52 ans en moyenne) dépistées dans le Bus du Cœur des Femmes entre Septembre et novembre 2021.

« Depuis le lancement du Bus du Cœur des Femmes, nous avons dépisté 3 000 femmes et nous les avons remises dans un parcours de soins coordonné (3). En fin d’année, elles seront plus de 4 000. Au-delà de la satisfaction de sauver des vies par cette action bienveillante, nous allons être en mesure de produire chaque année un baromètre de la santé cardiovasculaire et gynécologique des femmes en France. Peu d’études scientifique sont en mesure de collecter des données aussi précises et aussi nombreuses. Nous pourrons ainsi suivre l’évolution de la situation, la portée des messages de prévention et la sensibilisation des professionnels de santé aux parcours cardio-vasculaires & gynécologiques. » Pr Claire Mounier-Véhier, cardiologue et médecin vasculaire au CHU de Lille, co-fondatrice d’Agir pour le Cœur des Femmes

II. FONCTIONNEMENT ET NOUVEAUTÉS SUR LE BUS DU CŒUR DES FEMMES

Le Bus du Cœur des Femmes reprend la route pour 6 étapes :

Du 13 au 14 septembre : Le Havre
Du 21 au 23 septembre : Lille
Du 18 au 20 octobre : Marseille
Du 8 au 10 novembre : Paris
Du 16 au 18 novembre : La Baule-Saint Nazaire
Du 23 au 25 novembre : Bobigny

Le dépistage se déroule en 8 étapes :
 accueil et information,
 entretien avec le médecin,
 mesures de la pression artérielle,
 mesures des paramètres métaboliques (poids, taille et index de masse corporelle) & dosages capillaires de la glycémie et des lipides,
 entretien addictologique,
 entretien gynécologique,
 synthèse avec le médecin, organisation du suivi et
 initiation à l’automesure tensionnelle avec remise gracieuse d’un appareil d’automesure tensionnelle offert par Axa Prévention, d’une fiche d’explication du geste et des relevés à remplir.

Le dépistage comptera désormais deux étapes de plus dès septembre 2022. Les femmes bénéficieront ainsi d’un électrocardiogramme de repos, pour dépister des troubles du rythme cardiaque ou des séquelles d’infarctus. Les plus à risque pourront bénéficier d’un dépistage artériel par échographie.



Télécharger le communiqué

 
VOIR AUSSI
placeholder

Trois ans d'action pour le coeur des femmes

Le 28 mai 2020, le Pr Claire Mounier-Véhier et Thierry Drilhon créaient Agir pour le Coeur des Femmes, la seule structure 100% dédiée à la santé cardio-vasculaire des femmes. L’occasion de dresser le bilan de 3 ans d’actions au service de la santé des femmes, dont la plus vaste opération [...]

Lire la suite

placeholder

Le Bus du Coeur des Femmes arrive à Mulhouse le 1er juin 2022

Le Bus du Cœur des Femmes arrive à Mulhouse le 1er juin prochain, en partenariat avec la Mairie et les services de santés locaux. Après une tournée en 2021 dans 5 villes, cette opération de dépistage et de prévention itinérante se rendra dans 20 villes en 2022. Cette action est développée [...]

Lire la suite

placeholder

Le Bus du Coeur pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires des femmes

En France, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité des femmes (26% devant le cancer 25%). Chaque jour, elles tuent 200 femmes dans l’hexagone et 25000 dans le monde. Pourtant, 80% de ces décès pourraient être évités si un parcours de dépistage était mieux [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme