logofg

ANTICIPER
Activité physique

Accordez-vous le temps de bouger !

En France, seulement la moitié des femmes sont physiquement actives selon les recommandations de l’OMS. Elles doivent accepter de s’offrir davantage de temps pour s’occuper d’elles et bouger pour entretenir leur forme.

placeholder image

Seulement un peu plus de la moitié (53 %) des femmes en France «atteignent les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique», soit au moins 2h30 par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1h15 d’activité intense, selon une étude publiée le 9 juin 2020 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France. Ces résultats, issus de données recueillies en France métropolitaine entre 2014 et 2016, montrent une amélioration de la proportion d’hommes physiquement actifs par rapport à 2006-2007, mais une chute chez les femmes. Or, l’inactivité physique et la sédentarité sont des facteurs de risque majeurs de maladies chroniques.

La situation est encore moins bonne chez les enfants, avec « seulement la moitié des garçons et un tiers des filles » avec une activité physique suffisante, soit au moins 1h par jour avec une intensité « modérée à forte ». L’écart se creuse encore davantage à l'adolescence, les filles n’étant plus que 15,7% à pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour entre 15 et 17 ans.

On observe que le temps quotidien passé devant les écrans a fortement augmenté ces dernières années, tant chez les adultes que chez les enfants. 80 % des adultes déclarent ainsi passer 3h ou plus par jour devant un écran en dehors de leur activité professionnelle, contre 53 % en 2006-2007, avec une augmentation davantage marquée chez les femmes. Le pourcentage d’enfants passant 2h ou plus devant un écran chaque jour est passé dans le même temps de 66 % à 77 %.

Mesdames, Mesdemoiselles, il va vraiment falloir accepter de trouver le temps de prendre soin de vous, pour vivre plus longtemps en bonne santé !

Et si vous n’avez vraiment pas le temps de faire du sport, il vous reste l’activité physique au quotidien, en développant des réflexes qui vous font bouger : aller au travail à pied, à vélo ou en transports en commun ; rester debout dans les transports ; descendre du bus un arrêt avant pour marcher un peu ; prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur ; téléphoner debout ; placer sa corbeille à papier loin de son bureau ; se garer à 500 m de chez soi…

https://www.santepubliquefrance.fr/blocs-home/bulletin-epidemiologique-hebdomadaire-9-juin-2020-n-15

 

VOIR AUSSI

placeholder

L’hypertension artérielle, un tueur silencieux

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle, c’est une pression du sang en permanence trop forte dans les artères. Elle fatigue le cœur et abime gravement les parois des artères, ce qui provoque des accidents cardio-vasculaires. L’hypertension multiplie fortement les risques d’accident vasculaire [...]

Lire la suite

placeholder

Syndrome d’apnées du sommeil chez la femme : quelles particularités ?

Pneumologie

Souvent méconnu et sous-diagnostiqué particulièrement chez la femme, le syndrome d’apnées du sommeil n’est pas sans conséquences sur la qualité de vie et sur la fonction cardiovasculaire (1). L’évolution de l’imprégnation hormonale au cours de la vie de la femme influence la [...]

Lire la suite

placeholder

Le stress, une bombe à retardement

Stress

Les femmes ont de nombreux récepteurs aux hormones du stress, les catécholamines, au niveau de leurs artères et de leur muscle cardiaque. Leurs artères coronaires (les artères du cœur) sont également plus fines que celles des hommes. Tout cela les rend plus vulnérables aux spasmes artériels [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme