logofg

ANTICIPER
Dépistage

Trop de bruit peut nuire à la santé cardiovasculaire

L'excès de bruit a un impact direct sur les maladies cardio-vasculaires.

placeholder image

L’OMS estime que le bruit causé par le trafic routier augmente le risque de maladie coronarienne de 8% tous les 10 dB, à partir de 50 dB. Selon le Pr Bernard Pierre, l’exposition continue ou régulière à un bruit excessif peut entretenir chez certaines personnes un stress qui augmente la fréquence cardiaque, pouvant créer des troubles métaboliques, majorer l’inflammation de la paroi artérielle et le risque de thrombose. Dans Le Figaro, Pauline Freour ajoute que le bruit dégrade en outre la santé à d’autres niveaux, en perturbant notamment le sommeil. Or, passer de mauvaises nuits est également un facteur de risque de maladie cardiovasculaire. Les effets de la pollution sonore font l’objet d’un nombre croissant de travaux de recherche.
https://www.lefigaro.fr/sciences/trop-de-bruit-peut-nuire-a-la-sante-cardiovasculaire-20220123

 
VOIR AUSSI
placeholder

L’hypercholestérolémie familiale : une des maladies génétiques les plus fréquentes en France !

MEDECINE VASCULAIRE

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie familiale ? L’hypercholestérolémie familiale est une maladie génétique autosomique dominante, c’est-à-dire qu’un sujet malade a une chance sur deux de transmettre la maladie à son enfant. En effet, pour chaque gène, nous héritons d’un allèle [...]

Lire la suite

placeholder

Pourquoi la pilule est-elle aujourd’hui diabolisée et comment lever les craintes de jeunes femmes ?

gynécologie

La possibilité effective pour les femmes de contrôler les naissances, véritable symbole de la conquête féministe, est indissociable de l’émancipation de la sexualité et l’arrivée de la pilule contraceptive dans les années 60 en était le fleuron. Autrefois cheval de bataille des [...]

Lire la suite

placeholder

Stress : Protégeons les femmes du briseur de coeur

Stress

Comme nous l’a rappelé la Covid 19, une maladie a des causes et des conséquences qui sont à la fois biologiques, psychologiques et sociales. De nombreuses études démontrent que les facteurs psychosociaux ont un rôle non négligeable dans la progression des infarctus chez les femmes jeunes. Le [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme