logofg

ACTUALITE

L’Hypertension de la blouse blanche

L’Hypertension de la blouse blanche au cours de la grossesse : une situation à risque de complications pour la mère et son bébé.

placeholder image

Une récente étude publiée à l’occasion de la Journée Internationale de la Santé de la Femme, le 26 mai 2020, dans la revue américaine « Hypertension » a évalué les conséquences de l’hypertension artérielle de la blouse blanche au cours de la grossesse pour la mère et son enfant. L’hypertension de la blouse blanche est définie par une tension artérielle (TA) élevée en consultation mesurée par le médecin ou la sage femme (TA > ou = 140/90 mm Hg) alors que la tension artérielle est normale (TA < 140/90 mm Hg) lorsqu’on la prend soi-même à la maison avec son appareil d’automesure.
Les auteurs ont analysé 20 études cliniques (méta analyse). Ils ont constaté que les femmes ayant une hypertension de la blouse blanche avant la 20ième semaine de grossesse avaient plus de risques de présenter des complications vasculaires et rénales comparativement à celles qui avaient une tension artérielle toujours normale. Ces femmes avaient aussi plus de risque de rester hypertendues au décours de la grossesse. L’hypertension de la blouse blanche exposait aussi le bébé à un risque plus élevé de prématurité, de petit poids de naissance et de complications périnatales.
Ainsi, l’hypertension de la blouse blanche, au cours des deux premiers trimestres de la grossesse chez la maman, est un nouveau marqueur de grossesse à risque de complications, justifiant un suivi rapproché de la mère et de son bébé tout au long de la grossesse. Ces mamans doivent aussi faire l’objet d’une réévaluation de leur tension artérielle à distance de l’accouchement.
Maternal and Perinatal Outcomes of White Coat Hypertension During Pregnancy. A Systematic Review and Meta-Analysis. https://doi.org/10.1161/HYPERTENSIONAHA.119.14627 Hypertension. 2020; 76:157–166

 

VOIR AUSSI

placeholder

Accordez-vous le temps de bouger !

Seulement un peu plus de la moitié (53 %) des femmes en France «atteignent les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique», soit au moins 2h30 par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1h15 d’activité intense, selon une étude publiée le 9 juin 2020 dans le [...]

Lire la suite

placeholder

Alerte rouge sur le cœur des femmes

media

Il y a tout juste trois ans, France 5 diffusait une Enquête de Santé sur le coeur des femmes, dans laquelle le Pr Claire Mounier-Vehier lançait une alerte : les femmes sont en première ligne pour les accidents cardiaques et elles n'en sont pas conscientes. Cette émission a déjà permis de [...]

Lire la suite

placeholder

Journée mondiale sans tabac 2020

Cette édition 2020 confirme la baisse de la consommation de tabac des français. En 2019, 30,4% des personnes âgées de 18 à 75 ans déclaraient fumer du tabac contre 34,3% en 2014. C’est la première fois depuis les années 2000 qu’une baisse de cette ampleur est constatée. Entre 2018 et [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme