logofg

FICHES

Pré éclampsie et grossesse

Environ 15 000 femmes sont touchées chaque année en France par une complication de la grossesse, appelée pré-éclampsie. C’est une pathologie qui peut arriver durant la grossesse ou dans les semaines suivant la naissance de l’enfant et qui peut avoir des conséquences graves pour la mère et l’enfant. Elle se manifeste par une hypertension artérielle et des protéines dans les urines.

Elle peut se développer sans que vous vous en rendiez compte et il est important d’en connaître les symptômes. Ces symptômes peuvent être : des maux de tête inhabituels, un flou visuel, des tâches devant les yeux, des difficultés pour respirer, des douleurs au niveau de l’estomac, des nausées ou des vomissements au 2ème - 3ème trimestre de grossesse, des œdèmes des mains ou du visage, une prise de poids importante et rapide.

Des facteurs de risque de développer une pré-éclampsie existent comme avoir un antécédent de pré-éclampsie lors d’une précédente grossesse, avoir un diabète avant la grossesse, être hypertendue chronique, avoir une pathologie rénale ou une maladie auto-immune comme le lupus. Mais il est également important de retenir que beaucoup de femmes atteintes de pré éclampsie ne présentent aucun facteur de risque.

En cas de symptômes ou de facteurs de risque durant la grossesse, il est important d’en parler tout de suite à votre gynécologue-obstétricien.

Lorsque vous avez déjà présenté une pré-éclampsie durant une grossesse, votre risque cardio-vasculaire est augmenté. Vous avez plus de risque de présenter au cours de votre vie un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral (AVC), une hypertension artérielle chronique, une insuffisance rénale.

Ainsi, en cas d’antécédent de pré éclampsie, un suivi régulier pour évaluer votre risque cardiovasculaire doit être effectué par un professionnel de santé.

placeholder image


 

VOIR AUSSI

placeholder

Fibrillation atriale

C’est l’anomalie du rythme cardiaque la plus fréquente, qui se manifeste par des battements cardiaques irréguliers, trop rapides. Elle n’entraine pas de symptômes particuliers dans la moitié des cas. Dans l’autre moitié, elle peut provoquer un essoufflement, des palpitations le plus [...]

Lire la suite

placeholder

L’automesure tensionnelle

[...]

Lire la suite

placeholder

Reconnaître les symptômes de l’infarctus

Si vous approchez de la ménopause et que vous cumulez plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaire, pensez à l’infarctus lorsque vous ressentez certains symptômes inhabituels. La Ville de Lille et Agir pour le Coeur des Femmes se mobilisent pour communiquer sur les signes de l’infarctus chez [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme