logofg

ACTUALITE

Les liens intimes entre santé reproductrice et santé cardio-vasculaire chez les femmes

Notre expert, Christine Delavault a lu pour vous cette étude parue dans la prestigieuse revue anglaise, le British Médical Journal. Cette étude souligne l’importance de prendre en compte les antécédents gynécologiques et obstétricaux pour une prévention optimale de la santé des femmes, aux trois phases clés de leur vie hormonale, missions phare d’Agir pour le cœur des femmes !

placeholder image

Les événements que vivent les femmes entre la puberté et la ménopause, et qui leur sont spécifiques, sont associés à leur santé cardio-vasculaire : notamment l’âge de survenue des premières règles, l’âge de de survenue de la ménopause, la grossesse et ses complications éventuelles. C’est le constat fait par des auteurs dans un article récemment publié et qui ont évalué l’association entre ces événements et le risque de maladie cardio-vasculaire. Celle-ci incluait les maladies ischémiques du cœur (les maladies liées à une insuffisance d’irrigation du cœur par les artères coronaires : l’angor et l’infarctus du myocarde), l’accident vasculaire cérébral, l’insuffisance cardiaque et les maladies artérielles périphériques (les maladies liées à une insuffisance d’irrigation par les artères qui irriguent notamment les membres inférieurs).
Les principaux résultats montrent que la naissance d’un bébé avant son terme, une pré-éclampsie ou l’accouchement d’un bébé mort-né sont associés à un risque 2 fois plus élevé de maladie cardio-vasculaire. En cas de diabète ou d’hypertension pendant la grossesse, de décollement du placenta ou d’une insuffisance ovarienne prématurée (ménopause survenant avant l’âge de 40 ans), ce risque de maladie cardio-vasculaire est de 1,5 à 1,9 fois plus élevé. En cas de survenue précoce des premières règles (avant l’âge de 12 ans) ou de survenue précoce de la ménopause (avant l’âge de 45 ans), de syndrome des ovaires polykystiques, ou pour les femmes n’ayant pas eu d’enfant, ce risque de maladie cardio-vasculaire est multiplié par un peu moins de 1,5.
Une bonne nouvelle : l’allaitement du bébé est associé à une réduction du risque de maladie cardio-vasculaire pour la mère.
Ainsi, Il est primordial d’identifier le plus tôt possible les événements à risque que vivent les femmes entre la puberté et la ménopause afin de de prendre les mesures nécessaires pour préserver au mieux leur santé cardio-vasculaire. L’hygiène de vie y trouve toute sa place de même que le dépistage des facteurs de risque à l’entrée dans la ménopause.
Alerter, Anticiper et Agir, en favorisant le développement de proximité de parcours de soins associant, notamment cardiologues, médecins vasculaires, gynécologues, obstétriciens, médecins traitants, pharmaciens… afin de permettre aux femmes de tout âge de préserver leur santé cardio-gynécologique, telles sont les missions d’Agir pour le Cœur des Femmes.
Okoth K et al Association between the reproductive health of young women and cardiovascular disease in later life: umbrella review. BMJ 2020;371:m3502 http://dx.doi.org/10.1136/bmj.m3502

 

VOIR AUSSI

placeholder

Visioconférence le 6 avril 2021 de 18h à 19h

Le professeur Claire Mounhier Vehier animera une visioconférence le 6 avril à 18h sur les maladies cardio-vasculaires en général et donnera des conseils pour s’en protéger. Cette visioconférence peut intéresser un large public. Quelles sont les maladies cardio-vasculaires ? Qui [...]

Lire la suite

placeholder

L’importance de la cardio-obstétrique

Elle offre une approche d'équipe de la gestion des maladies cardio-vasculaires pendant la grossesse, comme nous la pratiquons au CHU de Lille dans le cadre de notre parcours Cœur Artères Femmes. Il associe cardiologues, obstétriciens, gynécologues, médecins généralistes et professionnels [...]

Lire la suite

placeholder

Des réponses à vos questions sur l’infarctus du myocarde

Quels sont les premiers gestes quand un patient arrive aux urgences ? La prise en charge des sujets âgés est-elle différente ? En quoi consiste le suivi médical après un infarctus ? Qu'est-ce que la rééducation cardiovasculaire ? Comment gérer l'angoisse de la récidive ? Peut-on [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme