logofg

ACTUALITE

Les femmes sous-représentées dans les essais cliniques

Selon un récent article du Journal of American Heart Association, les femmes et les minorités restent sous-représentées dans les essais cliniques pour les nouveaux médicaments cardio-vasculaires.

placeholder image

Une analyse de dix ans d’essais cliniques ne montre pas d’amélioration de la prise en compte de la diversité. Pourtant, l’US Food and Drug Administration avait établi dès 1993 des recommandations pour la faire progresser. C’est d’autant plus dommageable qu’il est aujourd’hui reconnu que le genre et l’origine ethnique peuvent provoquer des réponses différentes dans l’effet des médicaments et demander des adaptations du traitement. Les essais cliniques observés entre 2008 et 2017 ont révélé la participation de 36 % de femmes, 4 % de noirs africains ou américains et 12% d’asiatiques.
Les femmes ont été particulièrement sous-représentées dans les essais cliniques concernant la maladie coronaire, l’insuffisance cardiaque et le syndrome coronaire aigu, comparé à la proportion d’entre elles qui en souffrent dans la population.
Aux Etats-Unis, l’association Go Red for Women a contribué à développer une communauté de professionnelles (els) de santé et de chercheuses (rs) pour réduire ces disparités. Nous visons à créer une même dynamique en France autour d’Agir pour le Cœur des Femmes.
https://newsroom.heart.org/news/women-and-minorities-lacking-in-research-and-clinical-trials-for-new-cardiometabolic-medications

 

VOIR AUSSI

placeholder

Des médicaments sexistes ?

Erving Zucker et ses collègues de l'Université de Californie à Berkeley ont effectué une recherche dans plus de 5 000 publications et se sont concentrés sur 86 médicaments sur le marché américain administrés aux hommes et aux femmes. À des doses équivalentes, 76 d’entre eux avaient [...]

Lire la suite

placeholder

Davantage de patients traités pour l’hypertension et le diabète

Le nombre de patients traités pour de l’hypertension et du diabète augmente. La baisse d’activité physique, la progression de la sédentarité et la prise de poids liés aux confinements pourraient en être les causes. Au fil des mois, des dégâts collatéraux de la pandémie de Covid-19 se [...]

Lire la suite

placeholder

Trois minutes pour convaincre…

Dans le cadre de ses Chroniques Santé, la chaîne TV WEO a reçu le Pr Claire Mounier-Vehier pour qu’elle rappelle pourquoi il était important de faire évoluer les idées reçues sur les maladies cardio-vasculaires chez les femmes. Les préjugés vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires chez [...]

Lire la suite

 Votre don permettra d’améliorer
la prévention au moment clef
de la vie d’une femme